14/08/2005

Astana, symbole du nouvel Eldorado kazakh

Assis sur de gigantesques reserves de petrole, de gaz et de metaux, le Kazakhstan, la plus vaste des republiques d'ASie centrale, a tout pour garantir a ses 16 millions d'habitants la prosperite d'une economie de rente. 14 ans apres sa sortie de la chape de plomb sovietique, ce "petit emirat" de la Caspienne exporte desormais plus d'un million de barils par jour et espere tripler ses exportations d'ici a 2015. Pourtant, la pluie de dividendes en provenance des majors du petrole n'a guere profite a la majeure partie de la population. Un 1/3 du pays vit sous le seuil de pauvrete, et un million de personnes n'ont pas acces a l'eau potable. Les indices macroeconommiques sont mirifiques, l'exploitation petroliere bat son plein, mais les maux du post-sovietisme persistent: delitement economique et social et omnipresente corruption des potentats locaux.

17:52 Écrit par Adrien & Tom | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

pelicule vous avez de la bobine ici chez les roi du petrole ??

Écrit par : tonton franzi | 14/08/2005

Les commentaires sont fermés.